Slide background

Avec UL, le courant passe tou­jours. Obtenez des plas­tiques parfaits, pour vos projec­teurs de voiture par exemple

UL offre aux fabricants de verres diffuseurs pour projecteurs de voiture la garantie que leurs produits répondent à toutes les exigences de qualité.

Slide background

Avec nous, les boîtiers de moniteurs gardent toujours la forme – garanti

À travers l’évaluation, la certification et la délivrance d’une Yellow Card UL (carte jaune), UL Thermoplastics Testing Center offre entre autres aux fabricants de boîtiers en plastique pour moniteurs la garantie que leurs produits répondent à toutes les exigences de qualité.

Test de dureté à la bille

La dureté à la bille est le quotient de l’opération charge d’essai divisée par la surface d’impression produite par une bille appliquée durant 30 s avec une force déterminée.

Les résultats de cet essai sont exploités aux fins de recherche et développement, contrôle de qualité ou encore homologation ou rejet selon des spécifications particulières. Cette méthode d’essai est également applicable à l’ébonite.

Dureté à la bille Dureté à la bille

Résultats obtenus par cette méthode d’essai
  • Dureté à la bille, H [MPa]
  • Diagramme contrainte-déformation

Essai de traction avec module E

Cette méthode d’essai sert à évaluer les plastiques soumis à une contrainte de traction uniaxiale.

L’avantage de l’essai de traction est de permettre de tester même les matériaux ductiles, et cela jusqu’à rupture totale. Le module d’élasticité (module E), qui sert d’indice de comparaison pour divers matériaux, renseigne également sur leur rigidité. Cet essai peut être réalisé dans une plage de températures de –40 à +200 °C.

Résultats obtenus par cette méthode d’essai
  • Indices de traction et de déformation, exemples:
    - Module de traction Et [MPa]
    - Contrainte de traction σY [MPa]
    - Contrainte de déformation εY [%]
    - Contrainte de rupture σB [MPa]
    - Déformation à la rupture εB [%]
    - Déformation nominale à la rupture εtB [%]
    - Autres indices sur demande
  • Un diagramme de traction-déformation complet incluant l’ensemble des canaux de mesure.

Essai de flexion avec module E

Cet essai a pour but de déterminer les propriétés de rigidité et de déformation de plastiques soumis à une contrainte en trois points.

Cette contrainte induit dans l’échantillon des efforts de traction, de compression et de cisaillement. Le module d’élasticité (module E), qui sert d’indice de comparaison pour divers matériaux, renseigne également sur leur rigidité. Cet essai peut être réalisé dans une plage de températures de –40 à +200 °C.

Résultats obtenus par cette méthode d’essai

Indices de traction et de déformation, exemples:

  • Module d’élasticité Ef [MPa]
  • Contrainte de flexion (pour une déformation de 3,5 % de la fibre extrême)σfc [MPa] (contrainte de flexion de 3,5 %)
  • Résistance à la flexion σfM [MPa]
  • Flexion pour une rigidité εfM [%]
  • Contrainte de flexion en rupture σfB [MPa]
  • Flexion en rupture εfB [%]
  • Autres indices sur demande
    Un diagramme de traction-déformation complet incluant l’ensemble des canaux de mesure.

Essai de rupture rapide

Ce procédé hautement élaboré permet de déterminer la constante de matériau de certains plastiques à des vitesses de contrainte particulièrement élevées.

Lors d’essais de choc, des composants en matière plastique subissent des vitesses de contrainte ainsi que des niveaux de déformation importants. Si l’on possède des connaissances étendues quant au comportement de plastiques soumis à de faibles vitesses de contrainte, la complexité d’exécution des essais dans la plage de vitesse caractéristique des essais de choc, soit jusqu’à 20 m/s (= 72 km/h), fait que l’on ne dispose en revanche ici que de constantes matériau insuffisantes.

Si l’on veut améliorer la sécurité, il est toutefois indispensable d’obtenir des chiffres fiables pour pouvoir simuler avec précision les processus de choc de composants plastique, y compris à des vitesses caractéristiques.

Lors d’un essai de rupture rapide, les vitesses de contrainte requises jusqu’à 20 m/s sont obtenues au moyen d’une machine servo-hydraulique d’impact. Simultanément, les déformations apparaissant localement sont mesurées à l’aide d’un appareil photo ultrarapide à une fréquence maximale de 1 MHz (1 million d’images/seconde).

Essai de rupture rapide chez UL TTC Essai de rupture rapide chez UL TTC

Cet essai de rupture rapide permet d’obtenir des courbes traction-déformation qui permettent également d’établir des courbes énergie-distance techniques, mais aussi pures, données fondamentales indispensables à des programmes de simulation de choc précis.

Le processus est consigné à l’aide d’un appareil photo ultrarapide Le processus est consigné à l’aide d’un appareil photo ultrarapide

Essai de flexion par choc sur éprouvette entaillée Izod

L’essai de flexion Izod est une méthode simple et rapide d’évaluation comparative de matériaux.

On utilise notamment cette méthode pour étudier les effets produits sur l’échantillon par des modifications des conditions de formulation, de compoundage ou de moulage par injection. En faisant varier la température et la forme de l’entaille, on peut simuler ici diverses influences.

Cet essai implique l’utilisation d’échantillons entaillés afin de provoquer une rupture des matériaux ductiles. Il peut être réalisé dans une plage de températures de –60 à +23 °C.

Résultats obtenus par cette méthode d’essai
  • Résilience aiU [KJ/m²]
  • Indice de résilience aiN [KJ/m²]
  • ainsi que l’évaluation de rupture à température correspondante et une éventuelle transition solide-fragile
Légende méthode

exemple avec ISO 180/4 A R

Type d’échantillon

Barreau plat de dimensions L x l x h

Typ e Longueur L Largeur l Épaisseur E
1 80 10 4
2 63,5 12,7 12,7
3 63,5 12,7 6,4
4 63,5 12,7 3,2

Toutes les dimensions sont indiquées en mm.

Type d’entaille

US sans entaille
AEntaille de 0,25 mm de rayon
BEntaille de 1,00 mm de rayon

Sens du choc
R Entaille sur côté opposé au marteau

 

Procédé DIN EN ISO 180

Nom du procédé Échantillon Forme entaille Rayon entaille Largeur restante Entité de résultat
ISO 180/1U 80 x 10 x 4 ungekerbt     KJ/m
ISO 180/1A 80 x 10 x 4 V 0,25 8 KJ/m²
ISO 180/1B 80 x 10 x 4 V 1 8 KJ/m²

Toutes les dimensions sont indiquées en mm.

 

Ne figurent plus dans la norme ISO 180 à compter de l’édition 2001

Nom du procédé Échantillon Forme entaille Rayon entaille Largeur restante Entité de résultat<
ISO 180/4A
correspond à
ASTM D256 A
avec une autre
entité de résultat
63,5 x 12,7 x 3,2 V 0,25 10,2 KJ/m²
ASTM D 256 A 63,5 x 12,7 x 3,2 V 0,25 10,2 J/m
ISO 180/4AR
correspond à
ASTM D256 E
avec une autre
entité de résultat
63,5 x 12,7 x 3,2 V 0,25 10,2 KJ/m²
ASTM D 256 E 63,5 x 12,7 x 3,2 V 0,25 10,2 J/m
ISO 180/4B 63,5 x 12,7 x 3,2 V 1 10,2 KJ/m²
ISO 180/4BR 63,5 x 12,7 x 3,2 V 1 10,2 KJ/m²
ISO 180/2A 63,5 x 12,7 x 12,7 V 0,25 10,2 KJ/m²
ISO 180/2AR 63,5 x 12,7 x 12,7 V 0,25 10,2 KJ/m²
ISO 180 2B

63,5 x 12,7 x 12,7

V 1 10,2

KJ/m²

ISO 180 2BR

63,5 x 12,7 x 12,7

V 1 10,2

KJ/m²

ISO 180 3A

63,5 x 12,7 x 6,4

V 0,25 10,2

KJ/m²

ISO 180 3AR

63,5 x 12,7 x 6,4

V 0,25 10,2

KJ/m²

ISO 180 3B

63,5 x 12,7 x 6,4

V 1 10,2

KJ/m²

ISO 180 3BR

63,5 x 12,7 x 6,4

V 1 10,2

KJ/m²

Toutes les dimensions sont indiquées en mm.

 

Ne figure plus dans la norme ISO 180 à partir de l’édition 5/93

Nom du procédé Échantillon Forme entaille Rayon entaille Largeur restante Entité de résultat
ISO 180/1C
correspond à
180/1AR
80 x 10 x 4 V 0,25 8

KJ/m²

Toutes les dimensions sont indiquées en mm.