Slide background

Avec UL, le courant passe tou­jours. Obtenez des plas­tiques parfaits, pour vos projec­teurs de voiture par exemple

UL offre aux fabricants de verres diffuseurs pour projecteurs de voiture la garantie que leurs produits répondent à toutes les exigences de qualité.

Slide background

Avec nous, les boîtiers de moniteurs gardent toujours la forme – garanti

À travers l’évaluation, la certification et la délivrance d’une Yellow Card UL (carte jaune), UL Thermoplastics Testing Center offre entre autres aux fabricants de boîtiers en plastique pour moniteurs la garantie que leurs produits répondent à toutes les exigences de qualité.

Méthodes d’essai physiques

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous l’ensemble des méthodes d’essai physiques mises en œuvre pour vous par UL Thermoplastics Testing Center.

Il comporte également la liste des normes correspondantes. Les divers essais ont pour but de vérifier la conformité à ces normes des produits testés.

 

Méthodes d’essai physiques Normes
Essai de dureté à la bille IEC 60695-10-2
VDE 0471 section 10-2
IEC 60335-1
Méthode d’essai NanoFlash™ ASTM E1461 Active
EN ISO 22007 - 1:2017
(NanoFlash-Light)
Teneur en fibre de verre ISO 3451
Taux de cendres ISO 3451
Détermination de la densité ISO 1183-1
DIN EN ISO 845
DIN 53479
DIN EN ISO 60
Détermination de la teneur en eau DIN EN ISO 15512
Conditionnement ISO 1110
Essai climatique DIN EN ISO 1110
DIN ISO 471
DIN IEC 60212
DIN 50005
Absorption d’eau ISO 62
Résistance à la rayure selon norme maison

Essai de dureté à la bille

Cette méthode d’essai vise à établir le degré de fléchissement sous charge d’un matériau, à température élevée et en présence d’une contrainte.

Le procédé examine le degré de déformation en fonction de la température lorsque l’échantillon est soumis à une charge constante.

Essai de dureté à la bille Essai de dureté à la bille

 

Échantillon 127 mm x 12,7 mm x 3 mm
Plage de température 23 °C à 300 °C
Diamètre de la bille 5 mm
Durée d’essai 60 min
Force appliquée 20 N

 

Résultats obtenus par cette méthode

Température à laquelle la bille produit une empreinte
de 2 mm de diamètre.

Mesure de la densité (masse volumique)

UL Thermoplastics Testing Center réalise pour vous des essais différenciés visant à mesurer la densité d’échantillons à la structure très diverse.

Le choix d’une méthode de mesure de la densité est fonction de la nature du matériau, de même que de la forme et de la taille de l’échantillon. Autre critère de sélection: le degré de précision exigé. La densité est calculée à partir du volume et de la masse de l’échantillon. Elle est exprimée en g/cm³.

 

UL TTC met pour vous en œuvre les méthodes suivantes

Pesée hydrostatique

La mesure est effectuée sur des échantillons solides ou constitués de pièces moulées. Le volume est calculé en fonction de la poussée verticale de l’échantillon dans de l’eau distillée ou tout autre liquide approprié.

Classe de précision: 3 chiffres après la virgule

Pycnomètre de comparaison à air

La mesure est effectuée sur des poudres ou des matériaux solides poreux et de forme irrégulière. On détermine ici le volume d’air déplacé par l’échantillon dans un cylindre de mesure.

Classe de précision: 2 chiffres après la virgule.

Densité en vrac
Pour établir la densité en vrac de granulés, matériaux pulvérulents ou ruisselants, on remplit un verre gradué au volume prédéterminé selon le processus décrit dans la norme, puis on le pèse. La densité en vrac est exprimée en g/cm³. Elle constitue entre autres un facteur de transformabilité de masses moulées par injection et sert de base au calcul du volume de remplissage.

Méthode d’essai NanoFlash™

La méthode d’essai NanoFlash™ permet la mesure sans contact de la conductivité thermique α (Alpha) de matériaux.

C’est à partir de la capacité thermique spécifique cp et de la densité ρ (Rho) que l’on calcule la conductivité thermique λ (Lamda), laquelle est utilisée comme constante d’équilibre thermique de composants techniques. S’agissant des matériaux anisotropes, on peut ici déterminer des constantes de conductivité thermique indépendantes de la direction et présentant une définition de 1 mm de diamètre.

Les échantillons utilisés requièrent une surface plane et une épaisseur allant jusqu'à 3,2 mm.

Le tramage nécessite une surface minimale de 60 mm x 60 mm, les mesures individuelles des surfaces minimales de 8 mm x 8 mm.

Détermination de la teneur en eau

Ce procédé sert à établir la quantité d’eau contenue dans un échantillon.

L’eau contenue dans le plastique à tester est mise en évidence par réchauffage d’un échantillon, puis transférée dans une solution réactive Karl Fischer au moyen d’azote sec. La teneur en eau est alors mesurée par titrage coulométrique et exprimée en pourcentage.

Détermination de la teneur en eauDétermination de la teneur en eau

L’humidité contenue dans des matières plastiques a par exemple une incidence notable sur les résultats de la mesure MVR (fluidité à chaud en volume). L’humidité résiduelle est fréquemment à l’origine d’une dégradation de la chaîne du polymère, laquelle se manifeste par une augmentation de la valeur MVR. Il est par conséquent indispensable de fixer la durée de séchage et la température du produit concerné.